english

français

ouvrir -


composition -


enseigner/recherche -


texte -


conduire -


biographie -


downloads -


weblinks -


contacter -

deutsch

Martin Lichtfuss - Komponist und Dirigent Martin Lichtfuss - composer and conductor Martin Lichtfuss - compositeur et chef d'orchestre

Souvent j'essaie de relier dans une composition des tendances contradictoires de la Nouvelle musique en vue d'un langage mu-sical personnel. Celui-ci est parfois marqué par des pulsations rythmiques que parcourent des étendues sonores amétriques; l'harmonie est le plus souvent librement tonale, mais bascule fré-quemment dans l'atonalité; et si dans mes compositions pour or-chestre on entend parfois des passages rappelant la musique de chambre, celles pour ensembles "de chambre" suivent quelque-fois des lignes symphoniques.

Komposition:

eine

unerschöpfliche Vielfalt

möglicher Synthesen

Kammermusik -


Orchesterwerke -


Orgelwerke -

„Monumentum“ - für H


Musik für Klavierquintett [ 1998 ]


Partiturdownload [ pdf-download ]

Stimmendownload [ pdf-download ]



C.E.D.A.G.-Quartett

Susanne Merth, Clemens Gahl – Violinen

Ernst Theuerkauf – Viola

Peter Polzer – Violoncello

Jan Aarsen – Klavier


Dauer: 9'00"



Dieses Stück entstand als unmittelbare Reaktion auf den endgültigen Abschied meines Freundes & Komponistenkollegen Haimo Wisser – ein Ereignis, welches mich sehr aufgerüttelt hat. Die Erfahrung des Todes –  besonders, wenn er völlig unvermutet über uns hereinbricht – führt uns die Widersprüchlichkeit der uns umgebenden, zumeist von trügerischer Balance erfüllten Wirklichkeit auf dramatischste Weise vor Augen. Der musikalische Reflex darauf in eben dieser Widersprüchlichkeit ergab sich für mich wie von selbst.


DOSSIER DE PRESSE


Martin Lichtfuss, depuis 2005 professeur de composition/structure musicale à l'Uni-versité de musique viennoise, a toujours attiré l'attention par son usage intelligent des moyens les plus variés de la composition, par sa vitalité créatrice et par une gamme expressive aussi large que nuancée. La création de sa musique de deuil pour Haimo Wisser, musicien mort prématurément, a permis d'entendre une mu-sique subtile, tout intérieure et calme, où quatre instruments a cordes, soutenues par les sons discrets du piano (Jan Aarsen), font entendre une cantilène douce, lente, très intense et qui semble vouloir arrêter le temps pour se diriger vers l'infini …


 Jutta Höpfel,

Österreichische Musikzeitschrift, August 2007